Cendrillons de France et du Vietnam

La vie était comme une fête où l’amour dansait jour et nuit… mais toutes les fêtes ont une fin…

… Elle s’allongeait près de la cheminée, sur un tas de cendres grisâtres. Elle les saisissait dans ses mains, les laissait filer sous ses doigts et elle pensait à ce qu’avait été sa vie, qui avait filée elle aussi. Quand son père arrivait enfin, elle se précipitait vers lui pour l’embrasser. Les cendres collées à sa jupe volaient! Les deux soeurs se moquaient d’elle. L’ainée disait: Tu n’es qu’un petit tas de cendres, on appelle ça un cucendron. La cadette la disputait: non, Cucendron, c’est malpoli. Il faut l’appeler Cendrillon… (d’après Perrault)

IMG_7206

Tam était gracieuse et serviable, douée au chant, en poésie. Cam Balle de son avait un visage plus ingrat, la voix pincée, un regard toujours mécontent. La belle mère en était vexée. Elle accabla Tam de corvée. Pendant ce temps, Cam balle de son se faisait coiffer par sa mère, arrangeait ses rubans de robe, passait ses journée à l’épier… c’était ainsi… (d’après Tam et Cam)

IMG_7209

 … Au coeur d’une goutte de tristesse, le bel esprit au sourire doux, Bouddha parut: Ne pleure pas petite Tam, regarde au fond de ta corbeille, il te reste un petit goujon, un poisson Bong. Va le porter dans le bassin recouvert de fleur de lotus et donne lui deux fois par jour, un bol de riz sur les trois que tu recevras. Dis seulement: Toi Poisson Bong Petit Goujon, mange mon riz d’or et d’argent et refuse le riz moisi et la soupe froide d’autrui…

IMG_7202

JT 1- Francophonie au Vietnam – mars 2016 – à partir de 9’45 clic

JT 2- Francophonie au Vietnam – mars 2016 clic

 

plouzané cendrillons

Télérama, juin 2015, en sélection des 10 spectacles 2015 – clic lien
Sans titre